4 jours de camping sauvage à Auston Pass – Yukon

Cet article est également disponible en : Anglais

Camp site near Auston Pass - Yukon

Camping sauvage à Auston Pass

Aller randonner et camper pendant plusieurs jours en autonomie était un de mes objectifs pendant mon séjour au Yukon. Lors de mon premier passage au centre d’interprétation du parc Tombstone, comme la plupart des sentiers étaient encore fermés à cause de la neige, ou d’une présence d’ours, les rangers du parc m’ont recommandé d’aller à Auston Pass, et ils m’ont dessiné sur un bout de papier le plan pour trouver le début du « sentier ». La météo n’était pas bonne donc j’ai décidé de remettre cela à mon retour d’Inuvik.

Pour randonnée dans le parc il faut impérativement avoir un bocal alimentaire anti-ours. Soit le louer au centre d’interprétation, soit montrer que l’on en a un. Et lorsque l’on dit « alimentaire », il faut en fait sécuriser dans ce bocal tout ce qui à une senteur (savon, dentifrice, déo, crême solaire …). L’autre point essentiel c’est de ne laisser aucune trace, aucun déchet, c’est à dire qu’il faut ramener avec soit même le papier toilette que l’on a utilisé.

Il y a un bon guide du gouvernement, disponible en plusieurs langues, avec toute les recommandations pour randonner au Yukon: http://www.env.gov.yk.ca/fr/camping-parks/wildernesstravel.php

Étant donné que je randonne tout seul, pour éviter de se retrouver nez à nez avec un ours, il m’a été recommandé de rester éloigné de la rivière, de faire du bruit régulièrement (en permanence si possible), particulièrement lorsque je traversais des buissons qui me cache à une ours (et inversement), et de ne pas camper prêt des sentiers.

Après avoir passé une semaine à Inuvik, je me suis donc lancé dans cette aventure. Je suis arrivé au stationnement en fin d’après midi. Le stationnement est à environ 20 km au nord du centre d’interprétation. J’ai mangé, regardé un film et j’ai dormi sur le stationnement. Je me suis réveillé assez tard et comme le temps n’était toujours pas beau, j’ai passé le reste de l’après midi à finir un livre, c’était ça de moins à porter 😉

J’ai commencé à marcher vers 20h. La randonnée n’était pas difficile, il n’y a presque pas de dénivelé, et c’était tant mieux car mon sac était pas mal lourd avec la nourriture pour 4 jours et tout l’équipement de camping et photo.
Au début on traverse une plaine de tussock en s’orientant vers un passage entre deux montagnes. Il n’y a aucun chemin à suivre dans la plaine. Après le passage on arrive dans la vallée, au creux de laquelle coule une rivière. À cet endroit on commence à voir un sentier que l’on peut suivre jusqu’à Auston Pass. Je ne sais pas si le chemin a été créé par des êtres humains à l’origine, mais il est probablement plus fréquenté par des élans et de caribous (rennes). Il y a quelques passages où le sentier est difficile à suivre, aux abords de cours d’eau, mais il ne s’interrompt pas. À l’aller, je pensais qu’il s’arrêtait et j’ai continué tout droit à travers les buissons et les arbustes. Mais au retour j’ai suivi le chemin quasiment tout le long.

Quand le soleil a commencé à se coucher, j’ai commencé à chercher un endroit pour planter ma tente. Je pensais avoir atteint Auston Pass, et contrairement à ce que je m’attendais, il n’y avait pas vraiment d’espace dégagé (sans arbustes) et plat. Après avoir cherché un moment, j’ai fini par trouver un emplacement correct. J’ai juste eu le temps d’installer ma tente et de manger avant que le soleil ne disparaisse que la temperature baisse. Je me suis ensuite mis au chaud dans mon sac de couchage.

En marchant jusqu’à l’actuel Auston Pass le lendemain, j’ai pu constater qu’il n’y a effectivement pas d’arbuste, mais les mottes de tussock ne rendent pas plus facile l’installation d’une tente. Il semble qu’il y ait de bons endroits de l’autre côté de la rivière où j’étais.

Au final j’ai passé 4 nuits, soit un peu plus de 3 jours sur place. J’ai pu randonner sur un des pics (sans nom) qui m’entourais et explorer les environs. C’est parfait comme endroit, pour s’isoler, se retrouver complètement dans la nature sans aucune trace de civilisation: pas de bruit, pas de lumière, pas de construction humaine.

Cartes topographiques

Auston Pass Main Map

Auston Pass Full Itinerary

Auston Pass Parking Map

Auston Pass Parking and Trail Head

Auston Pass Camp Map

Auston Pass Base Camp, water source and hike

Caractéristiques de la randonnée

Graphique du dénivelé

Auston Pass - To Base Camp Elevation

Auston Pass - To Auston Pass Elevation

Photos

Jérôme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *