Ontario – Chutes Kakabeka, Sleeping Giant et fin du voyage

Cet article est également disponible en : Anglais

Ontario – Chutes Kakabeka, Sleeping Giant et fin du voyage

1er Août

Je suis arrivé juste à l’ouverture du parc, il n’y avait personne sur le stationnement. J’ai marché autour des chutes, pris quelques photos, mais malheureusement il n’y avait pas de sentiers de randonnée pour explorer un peu plus les environs. Les chutes sont assez impressionnantes sans être exceptionnelles. Elles mesurent seulement 40m de haut, mais sont presque aussi larges, et avec la pluie des jours précédents, il y a avait beaucoup de débit.

Ensuite, je suis allé jusqu’à la statue de Terry Fox. Une belle esplanade au-dessus de l’autoroute avec vue sur le Lac Supérieur, où j’ai pris mon petit déjeuner. Je ne suis quand même pas resté longtemps et je suis parti en direction du parc Sleeping Giant.

Le parc Sleeping Giant est une péninsule qui s’avance dans le lac Supérieur, à environ 70 km à l’est de Thunder Bay. Le parc propose plus de 100 km de chemins de randonnée, pour tous les gouts. Je me suis lancé sur un des sentiers les plus durs, faisables en moins d’une journée, qui monte au sommet : le « Top of the Giant ».
Comme je n’étais pas chargé, je suis parti avec mes chaussures de marche basse. Le début de la randonnée est complètement plat et dans les bois en bordure du lac, puis pendant 1 km environ ça monte raide, avant de s’adoucir un peu jusqu’à rejoindre le plateau du sommet. Ensuite on peut se promener d’un bord à l’autre et admirer les différents points de vue. La formation rocheuse de la falaise sur laquelle on se trouve est impressionnante, par endroit, on peut évoluer à travers les blocs de roche fendue qui surplombe le lac. La vue est magnifique.
De mon côté la montée s’est très bien passée, mais le retour a été plus pénible à cause de mon genou, mais également à cause des chaussures qui m’ont données des ampoules. Elles ne sont définitivement pas adaptées pour de la randonnée intense.
Heureusement pour mes pieds, mais malheureusement pour moi, c’était ma dernière randonnée du voyage !

Maintenant, cap sur Toronto à 1400 km de là, où je vais passer tout le mois d’août.
Je suis parti vers 18h du parc et j’ai roulé quelques heures avant de m’arrêter pour manger et dormir.

2 Août

Pas grand-chose à raconter sur cette journée. Je me suis levé pas trop tard pour finir les 10h de route qui me sépare de Toronto, et je n’ai fait que rouler toute la journée. Certaines portions de l’autoroute le long des lacs étaient belles, mais la plupart du temps je trouvais le temps long 😉
Pour m’occuper, j’avais ma musique bien sûr, mais il fallait aussi que je pense à un moyen de surprendre mon amie, qui ne m’attend que dans 2 jours 🙂

Jérôme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *