Parc national des Lacs-Waterton

Cet article est également disponible en : Anglais

Waterton Village, Middle and Upper Lake from Bears Hump Trail To

Presque 2 mois plus tard, voilà la suite 😉
À ce rythme j’aurais fini de raconter ce voyage dans 2 ans !!

Entre Vulcan et Medicine Hat, dont je parle dans mon précédent article, j’ai passé environ une journée au parc national des Lacs-Waterton, tout au sud de l’Alberta. Le parc s’étend au-delà de la frontière, la plus grande partie étant aux États-Unis, sous le nom de « Parc National des Glaciers ».

Parc national des Lacs-Waterton

19 Juillet

Je suis arrivé au parc vers 16 h. L’entrée coute environ 8$ CA. Le parc porte son nom d’après les trois Lacs-Waterton Supérieur, Central et Inférieur … ou est-ce l’inverse ? Au cœur du parc (de la partie canadienne), se trouve le village Waterton, au bord du lac Supérieur. À 99% orienté touristes, le village n’a plus grand-chose d’authentique. Il n’est plus que cafés, restaurants, hébergements et camping. Il subsiste tout de même un peu d’architecture et un petit musée-boutique retraçant l’histoire du village et de la région.

Je m’y attendais un peu, mais cela complique un peu mes possibilités de passer la nuit. En effet, pas de stationnement gratuit autorisé la nuit, à moins d’avoir loué un hébergement, et dans un lieu si touristique, la surveillance est étroite. Mais en feuilletant des brochures, j’ai vu que l’on pouvait faire des randonnées de plusieurs jours dans le parc. Je me suis donc renseigné à l’accueil pour savoir comment se passait le stationnement dans ce cas et il s’avère qu’il est autorisé à l’entrée de certains sentiers de randonnée. Bien sûr, les véhicules doivent être vides, mais qui va venir vérifier. 😉

Une fois ce détail réglé, j’ai pu commencer à explorer les environs. Étant toujours blessé au genou, je me suis contenté d’une courte et facile randonnée, Bears Hump, partant de l’accueil et menant à un sommet au-dessus du village. Le temps était changeant et le soleil commençait à baisser, mais j’ai eu quelques bonnes éclaircies pour profiter de la vue.
Une des attractions du parc est l’Hôtel du Prince De Gales qui surplombe les lacs supérieur et central. Il est possible de rentrer pour apprécier l’architecture du hall, mais pour y dormir, c’est minimum 200$ US.
Au moment où je terminais la randonnée, une petite pluie s’arrêtait et laissait place à un magnifique double arc-en-ciel par-dessus un des lacs. J’ai juste eu le temps de rejoindre la falaise de l’hôtel pour capturer ce qui en restait.

J’ai ensuite été manger au bord du lac, regarder la fin du coucher de soleil. Après une petite promenade dans le village, je suis allé me garer au début d’un sentier de randonnée, à la limite du village, et j’y ai passé la nuit. En pleine nuit, un orage a éclaté, la totale : éclairs, tonnerre et grosse pluie. Cela faisait longtemps que je n’en avais pas vu un comme ça 🙂 Je peux confirmer que ma Toyota Sienna est 100% étanche !!

20 Juillet

Le lendemain matin, il faisait plutôt beau. J’ai été prendre un café et utiliser Internet pour essayer de donner des nouvelles au monde et écrire un peu. La connexion était très lente, donc à part le transfert de quelques photos, je n’ai rien fait de plus.

En fin de matinée, j’ai récupéré la voiture pour rejoindre un autre lac du parc pour y faire du kayak. Il faisait très beau en arrivant et j’ai pique-niqué au bord du lac. Mais peu après la fin de mon repas, ça s’est couvert et un peu de pluie est tombée. J’ai attendu et pris un autre café autour du lac, et dès que le ciel s’est dégagé, j’ai loué un kayak et suis parti sur l’eau. Le temps que je fasse l’allée retour d’un bout à l’autre du lac (quelques heures), j’ai eu le droit à d’autres petites averses, mais pas d’éclairs, qui auraient été le signe d’une évacuation du lac. Il n’y avait pas grand monde sur l’eau et la plupart étaient sur leur retour quand je commençais. Je me suis donc retrouvé relativement seul sur le lac, entouré de toutes ces montagnes. C’était reposant 🙂

Je suis repassé par le village, pour faire ma vaisselle, avant de quitter complètement le parc et puis j’ai repris la route vers Medicine Hat, vers 17 h.

Photos

 

Jérôme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *